english
liz davidson item2 liz davidson
artist
item6
liz davidson artist
banque d’images

 

Ces travaux ont évolué à partir d’une série de dessins commençant par les gribouillis au cours de l’hiver 2005, pour passer par les dessins du Carême, puis aux collages de la Semaine Sainte, aux collages des Vaisseaux de la forêt, à L’intérieur des vaisseaux de la forêt, pour revenir à nouveau aux dessins du Carême. Au début, je tentais d’aller à l’essentiel du coup de crayon sur le papier (le « gribouillis »), la façon dont mon corps déplace le crayon, la transparence du papier (les dessins étaient exécutés sur du papier vélin), ce que les formes sont / disent, ce qui doit être dit. Il s’agit d’un processus très instinctif de sentir mon chemin à travers la forêt, de chercher à trouver / voir la lumière, de chercher à faire jaillir ce que je sens être là. Au fur et à mesure des mois de travail sur ces « taches », quelque chose a commencé à émerger. Elles ont commencé à évoquer la sensation de la forêt dans la lumière du petit matin. Les formes ont acquis un vocabulaire; bateaux, ponts, corps / vaisseaux, et ce qui s’est emparé de moi, c’était la lumière dans l’obscurité et la sensation presque tangible de devenir, d’émerger, de confinement, de la beauté à l’intérieur. Ce que j’éprouve, c’est qu’il s’agit du cœur non seulement de la forêt mais de nous-mêmes, notre essence. Ce me semble comme si le grand drame de la forêt, dans toutes ses ambiances et ses couleurs, était capable, à nouveau, de me rappeler notre nature essentielle, cette partie de nous la plus vivante et connaissante. Cette partie refrénée de nous-mêmes jusqu’ici irréfrénable, cette partie de nous-mêmes reliée au tout.

Ces oeuvres sont une combinaison des dessins au crayon, de collages, de photos des dessins, des bois, corps, taches, eau, glace, neige, boue, etc., réunis par couches successives, regroupés et reformés, puis scellés à l’encaustique qui les fait reluire; me faisant avancer et reculer, et me surprenant sans cesse avec ce qu’elles veulent faire et dire.

 

2005-06

livres d'artistes / textes
vidéos / installations / performances
démarche
item2a
Le jardin de Sophie
Lumière de jardin
Narnia
Suites français
En hommage à Betty Goodwin
baigné de lumière
la route de l’esprit
vers les vaisseaux de la
elle, regardant...sa maison qui penche,tourne
coques, bateaux et arbres
le corps révélant le tendre
au fond de mon coeur
œuvres des arbres
Le chant des pierres
Quand j’étais endormie
Secrets de l’âme
bio / c.v.
/ dossier de presse
événements
contact /
blogue

© liz davidson 2006-11 all rights reserved

english artist livres d'artistes / textes vidéos / installations / performances démarche / Plans de navigation Secrets de l’âme liens contact /